Lutter à la maison contre le plastique, ça c'est fantastique ! 🌍

1. Mais après tout, pourquoi se priver de plastique ? 2. Dans une cuisine sans plastique 3. Dans la salle de bain sans plastique 4. Pour le reste (toujours sans plastique) 5. Améliorez cet article : blog citoyen collaboratif S’il y a bien un matériau qui caractérise notre époque, c’est le plastique. Ce nom recouvre une large variété de polymères issus des ressources fossiles qui ont envahi nos vies, de l’emballage le plus éphémère au composant le plus high tech. Le déchet plastique pose aujourd’hui de grave problèmes environnementaux et sanitaires. Sa persistance dans le milieu, sa faculté de dispersion, sa toxicité en font un défi majeur pour l’ensemble de la société, même si la science avance sur le sujet. C'est le sujet du précédent article. Entre les éco-gestes de la vie quotidienne et la chimie de pointe, il existe des pistes d’actions de l’amont à l’aval de la chaine de production des déchets. La cohérence de l’ensemble déterminera le succès de la lutte contre ce fléau. Mais après tout, pourquoi se priver de plastique ? Il ne doit pas être si dangereux : on boit et on mange dans du plastique, on s’habille de plastique, bref on vit dans le plastique. Justement si, il est dangereux et l’ampleur de la catastrophe donne le vertige. Quelques chiffres pour se faire une idée : Environ 360 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dans le monde. Entre 150 et 200 millions de tonnes de ce plastique finissent en décharge ou dans la nature. 1 million de bouteilles en plastiques sont achetées chaque minute dans le monde. 8,3 milliards de tonnes de plastiques ont été produites depuis le début des années 1950. Dans les 15 dernières années, le monde a produit la moitié de l’ensemble du plastique fabriqué depuis les années 1950. A ce rythme, la production de plastique représentera 20 % de la consommation mondiale de pétrole en 2050. Depuis les années 1950 : • 9% du plastique produit ont été recyclés • 12% ont été incinérés • 79% ont fini dans des décharges ou dans la nature. Parmi eux, les mégots de cigarettes. Chacun peut agir pour mieux recycler le plastique (dans le désormais célèbre bac jaune, enfin cela dépend des régions) mais surtout, chacun peut éviter de produire des déchets plastiques. Petit panorama d’un quotidien sans plastique 👇 Astuce : Pour ne pas te sentir débordé·e, tu peux te fixer sur 12 mois seulement quelques objectifs par mois pour opérer une transistion progressive 😃 Dans une cuisine sans plastique 👉 Fuir les sacs plastique. 👉 Remplacer les bouteilles d'eau par une carafe filtrante. 👉 Acheter les fruits, légumes, fruits secs, pâte, riz et céréales en vrac. 👉 Réutiliser les bocaux de conserves en verre pour le vrac. 👉 Eviter le café en dosettes, souvent en aluminium ou en plastique. 👉 La plupart des éponges sont en plastique. On en trouve en matière végétale, sinon il est facile d’en fabriquer avec des vieux tissus, ce sont les "tawashis". 👉 Bannir le film étirable, dangereux pour la santé. Préférer les bocaux, boites, torchons… 👉 Préférer les yaourts en pots en verre. 👉 Et bien sûr, adieu la vaisselle en plastique et les pailles (qui existent en inox). 👉 On peut se passer de plein d’autres objets, comme l’essoreuse à salade, toujours en plastique, ou remplaçables par de l’inox ou du verre, comme les ustensiles et les récipients. Dans la salle de bain sans plastique 👉 Remplacer la brosse à dents en plastique par une brosse en bois ou à tête. interchangeable. Dommage de jeter toute la brosse juste parce que les poils sont usés… 👉 Eviter les cotons tige en plastique. Il en existe en papier/carton ou bois. On peut aussi utiliser un cure-oreille en inox, réutilisable. 👉 Abandonner le rasoir en plastique, surtout le jetable ! On en trouve en métal. 👉 Eviter le savon emballé. Il se vend aussi nu. 👉 Fabriquer son dentifrice (huile de coco et huile essentielle) et son déodorant (bicarbonate et huile de coco). Les recettes ne manquent pas. 👉 Opter pour du shampoing solide. 👉 Attention aux exfoliants de peau contenant des microbilles de plastique, le mar de café fonctionne aussi bien ! Pour le reste (toujours sans plastique) 👉 Eviter les stylos jetables, des stylos rechargeables existent. Pour les vieux stylos, il existe des bornes de collecte à l'entrée de certain magasins. 👉 A la place des surligneurs, pourquoi ne pas utiliser des crayons de couleur ? 👉 Pas de briquets jetables, plutôt les rechargeables, ou des allumettes ? 👉 Préférer les cintres et pinces à linge en bois, qui sont aussi beaucoup plus résistants que les modèles en plastique. Partagez vos idées en commentaires... La chasse au plastique, c’est du boulot ! __________ Améliorez cet article : blog citoyen collaboratif Article : Lutter à la maison contre le plastique, ça c'est fantastique ! 🌍 Merci d'avoir lu cet article sur le Blog du Média citoyen HEBDO ECOLO 🌱 Rédaction : Christofer Jauneau Relecture : Mathieu Plot Pour HEBDO ECOLO, la communauté du progrès écologique. __________ Rejoins-nous sur les réseaux : Instagram | Facebook | Twitter | Linkedin Ou sur le groupe Facebook de ta ville : HEBDO ECOLO - Paris, Rennes, Saint-Malo, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Lyon, Cologne, Barcelone ... __________ Sources : The Guardian | UNenvironment | sciencemag | Carbios | IUCN | sciencemag | The Guardian | The Guardian | Polymedia | Pubmed | Frontiersin | Nature | Environmentalsystemsresearch

Lutter à la maison contre le plastique, ça c'est fantastique ! 🌍